Vocabulaire de la description d’image : les gammes de couleurs

À la demande de certains d’entre vous, j’ai décidé de reprendre le thème de la description d’image, que j’avais commencé à exploiter dans un article précédent, pour l’approfondir. En effet, au niveau perfectionnement, il peut vous être demandé de décrire une image / photo, et plus vous avez de vocabulaire pour être précis(e), mieux c’est. Il en est de même pour les textes que vous lisez ou tout autre document auquel vous pouvez être confronté(e). Alors allons-y, je vous propose aujourd’hui de nous arrêter un peu plus longuement sur les gammes de couleurs…

Les gammes de couleurs

  • Une palette de couleurs, un éventail de couleurs

Afin de vous aider à travailler dans les meilleures conditions possibles, nous mettons à votre disposition toute une palette de couleurs, qu’il s’agisse de couleurs vives ou claires, vous trouverez un large éventail de possibilités qui vous permettra de trouver la couleur que vous voulez.

La palette du peintre / l’éventail pour s’éventer, un éventail de possibilités.

  • Une nuance de bleu, une palette, un contraste

Parmi la palette de bleus que vous proposez pour repeindre ma chambre, j’apprécie tout particulièrement cette nuance de bleu un peu plus sombre. Je trouve qu’elle donnera un joli contraste avec le bleu clair du couloir.

Le contraste oppose, la nuance opère un glissement, la palette offre une gamme plus étendue.

  • Un dégradé de bleu / un dégradé de bleus

J’aime beaucoup ce dégradé de bleu, je le trouve doux et je pense qu’il correspond à ce que je veux. Par contre, ce dégradé de bleus est trop fourni. Il y a le dégradé du bleu clair, le dégradé du bleu turquoise et le dégradé du bleu marine, on n’y comprend plus rien.

Le dégradé est comme la nuance, il opère un glissement. Les différents tons dégradés sont connectés les uns aux autres, il n’y a pas de choc, d’opposition, de contraste.

  • Un camaïeu de couleurs

Dans notre magasin vous trouverez de larges camaïeux de couleurs. Par exemple, nous avons des camaïeux dans les tons roses, violets, rouges ou encore mauves. Choisissez le camaïeu qui vous plaît le plus afin de donner de la profondeur à vos tableaux.

Ce tissu est magnifique, j’adore le camaïeu de verts.

Le camaïeu est très proche du dégradé. Il s’agit de couleurs dégradées à partir d’une même couleur de base.

  • Une couleur, un ton

Le ton est issu d’une couleur, il s’agit d’une nuance de couleur : dans un ton de bleu, dans les tons bleutés.

  • Un reflet

Un reflet est causé par le renvoi d’une image (ou d’une partie) sur une surface, on peut voir des reflets sur l’eau. Les couleurs du ciel se reflètent sur un lac par exemple. Cela signifie que la couleur de l’eau à la surface est modifiée par la couleur bleue du ciel qui s’y reflète (ou du gris si c’est un jour nuageux).

On parle donc de reflets dans une couleur pour évoquer des touches d’une autre couleur qui apparaissent et disparaissent en fonction du mouvement (s’il s’agit d’un tissu), ou de notre positionnement pour une peinture.

Le soleil se reflète sur la mer / le(s) reflet(s) du soleil sur la mer

  • Un effet bleu

Un effet est différent d’un reflet. Un effet est plutôt synonyme « d’impression ». Un tableau représente un paysage et une partie de ce paysage a un effet bleu. Quand on regarde cette partie, on a l’impression de voir du bleu.

  • Bleuté vs bleuâtre

Elle portait une élégante robe faite de dentelles toutes plus fines les unes que les autres et dans des tons bleutés absolument magnifiques.

Une peinture bleuâtre du plus mauvais goût.

Donc, à ne pas confondre 🙂

Bleuté signifie « dans les tons de », alors que bleuâtre est péjoratif et exprime un sentiment négatif.

Un blanc légèrement bleuté est un blanc qui « tire », qui va vers le bleu (qui peut avoir des reflets bleus ou un effet bleu), alors qu’un blanc bleuâtre n’est pas beau du tout, les couleurs ne s’accordent pas, il n’y a pas d’harmonie.

 

Et la vidéo de l’article 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.