Dumas, Les Quarante-Cinq

Le roman Les Quarante-Cinq d‘Alexandre Dumas a été publié en 1847-1848. Il s’agit du dernier volume de la trilogie des guerres de religion qui compte La Reine Margot, La Dame de Monsoreau et enfin Les Quarante-Cinq.

Pour ceux d’entre vous qui n’aiment pas Dumas, rassurez-vous, comme il s’agit de la fin de sa trilogie, j’ai donc fini de vous embêter avec lui !

Ce roman n’était pas destiné à terminé cette série. En effet, d’une part la fin du roman laisse présumer une suite, enfin des notes de Dumas montrent qu’il avait effectivement en tête de rédiger une suite. Malheureusement pour nous, il ne l’a pas fait et ainsi s’achève ce qui est resté à l’état de trilogie.

Et bien sûr, le fichier audio 🙂

Personnages

Personnages présents dans les tomes précédents

  • Le roi Henri III
  • Le duc d’Anjou, frère du roi
  • Catherine de Médicis, la reine-mère
  • Chicot le fou du roi
  • Gorenflot le moine, ami de Chicot
  • Le Duc de Guise, son frère le duc de Mayenne et sa soeur la princesse de Montpensier, conspirateurs à la tête de La Ligue (veulent prendre la couronne au roi de France).
  • Diane de Monsoreau et Rémy : très belle jeune femme et son serviteur (ils font partie des personnages principaux du roman précédent : La Dame de Monsoreau).

Nouveaux personnages

  • Les Quarante-Cinq : Gascons (qui viennent de Gascogne, du Sud-Ouest de la France) au service du roi. Leur rôle est de le défendre en ces temps incertains.
  • Henri comte du Bouchage : jeune noble amoureux de Diane de Monsoreau
  • Ernauton de Carmainge, gentilhomme de la troupe des quarante-cinq qui tombe amoureux de la duchesse de Montpensier sans savoir qu’elle fait partie des ennemis du roi.

Intrigue du roman

L’action du roman se déroule de 1585 à 1586. On retrouve nombre de personnages des romans précédents car l’histoire des Quarante-Cinq prend place 6 ans après la fin de La Dame de Monsoreau. Une chose à savoir, c’est que, si vous n’avez pas lu les deux premiers tomes, cela ne vous empêche pas de lire celui-ci. Dumas résume rapidement les éléments à connaître pour bien comprendre l’intrigue et les rapports entre les personnages. Ne vous faites donc pas de souci, vous pouvez soit lire la trilogie en commençant par La Reine Margot, soit prendre les livres dans l’ordre dans lequel vous voulez. Soit n’en lire qu’un seul 🙂

L’intrigue se situe sous le règne de Henri III au cours duquel la paix entre catholiques et protestants est encore incertaine. Le roi Henri de Navarre est toujours en exil dans son royaume de Navarre avec sa femme, la reine Margot. Quant au duc de Guise, il complote toujours avec les ligueurs afin de s’emparer de la couronne de France.

La couronne de France et le roi Henri III sont menacés de toutes parts. Les prétendants au pouvoir mènent réellement des actions pour déstabiliser le roi, qu’il s’agisse d’actes de guerre ou de tentatives d’enlèvement.

C’est ainsi que l’histoire nous amène du palais du Louvre aux rues de Paris, puis à la rencontre du roi de Navarre dans le Sud-Ouest et enfin dans les Flandres. Ce récit est plus guerrier, politique et stratégique, mais il bénéficie toujours du style alerte de Dumas.

Mon avis sur ce roman

Une fois n’est pas coutume 🙂

J’ai trouvé que le démarrage du livre (c’est-à-dire le premier tiers) était un peu plus poussif, un peu plus lent. Les intrigues tournent plus autour des complots politiques, des rivalités, des essais d’usurpation de pouvoir, des duels. Bref, de sujets assez graves, et pour moi qui ai enchaîné cette lecture directement après La Dame de Monsoreau, cela manquait un peu de princesses, d’amour et de légèreté. Le climat général du livre est plus lourd, plus triste, les temps sont assez sévères, austères et Dumas rend très bien cela dans son roman.

Par certains aspects, ce roman fait penser au dernier roman de la trilogie des Trois Mousquetaires (Vingt Ans après, Le Vicomte de Bragelonne). On retrouve une atmosphère plus pesante, le roman ne s’achève pas sur des événements positifs, on doit se séparer de certains héros qui nous ont accompagnés pendant nos longues heures de lecture, c’est émotionnellement intense.

Retour au sommaire littérature française.

Comment progresser efficacement en français

Vous apprenez le français depuis un moment déjà et vous vous demandez comment progresser efficacement ? Et si vous pouviez réaliser vos objectifs et atteindre votre but ?

Et si vous pouviez progresser efficacement, à votre rythme en prenant plaisir à apprendre ? Cela vous tente ?

Et bien c’est exactement ce que je vous propose grâce à mes cours particuliers de fle. En venant étudier avec moi, vous êtes sûr(e) de bénéficier de cours de haute qualité, de supports pensés, créés pour vous. Vous travaillez à votre rythme, vous étudiez les sujets qui vous passionnent, vous vous concentrez sur vos besoins et vos objectifs.

Je suis là pour vous aider.

Je vous aide à atteindre vos objectifs et à progresser.

Prendre un cours de fle particulier avec moi, c’est vous assurer d’avoir une professeur de fle à vos côtés, d’avoir une professionnelle expérimentée qui vous accompagne et comprend votre situation.

Le cours particulier est le moyen le plus sûr de progresser.

En venant étudier avec moi, vous comprendrez qu’un cours particulier est bien plus qu’un cours, c’est un investissement en réussite.

Avec un cours particulier, vous investissez dans ce que vous avez de meilleur : vous.

Vous mettez toutes les chances de votre côté.

Bénéficiez du temps de parole dont vous rêvez.

Car oui, le confort du cours particulier, c’est aussi cela. Vous avez du temps de parole, du temps pour pratiquer, du temps pour vous entraîner à l’oral, à l’écrit. Vous travaillez ce qui est utile pour vous, ce que vous voulez.

Si vous envisagez de passer un examen comme le DELF ou le DALF, le cours particulier est parfait :

  • J’ai été examinatrice et correctrice de ces diplômes, je sais comment ils se déroulent, je sais comment vous aider.
  • Nous pouvons organiser des simulations d’examen avec mise en condition. C’est le meilleur entraînement !
  • Vous aurez une préparation sur-mesure, LA préparation qu’il vous faut.

Vous êtes timide, vous détestez votre accent, vous n’arrivez pas à parler en français…

Le cours particulier est vraiment fait pour vous. Il n’y a que vous et moi. Vous avez le temps de réfléchir, vous avez le temps de dire, nous prenons le temps de corriger. Personne ne vous observe, personne ne vous juge, vous n’êtes pas en compétition avec d’autres étudiants pour prendre la parole. Il n’y a que moi, et je suis là pour vous.

Le cours particulier est un havre de paix, un cocon créé uniquement pour vous.

Croyez en vous, investissez en vous, donnez-vous les moyens de progresser.

Offrez-vous un vrai cours de fle, un cours de fle avec une enseignante qualifiée, expérimentée et passionnée.

Vous voulez plus d’informations. C’est par ici.

C’est décidé, vous vous lancez !

Bravo ! Contactez-moi et nous en discuterons.

À très bientôt,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *