Connaissez-vous Bison Futé ?

Non ? Alors quand Bison Futé voit rouge, cela ne vous dit rien ? Quand il vous dit de faire attention non plus ?

Et bien je me propose de remédier à cela. En fait, j’ai eu l’idée de rédiger cet article à l’occasion des « traditionnels départs en vacances » et de la cohorte d’embouteillages et de ralentissements qui s’ensuivent dans toute la France. En effet, chaque année au moment des vacances ou des ponts du mois de mai, les routes de France sont prises d’assaut par des automobilistes qui partent se changer les idées… et qui se retrouvent tous au même moment sur les routes… dans des bouchons !

« Bison Futé » est le gentil personnage, la mascotte créée pour aider le Centre National d’Information Routière de la Gendarmerie à mieux communiquer auprès des Français. Bison Futé a vu le jour (il est né) en 1976. D’après le site officiel du gouvernement, c’est à la suite de bouchons gigantesques en direction de l’Espagne au cours de l’été 1975 que Bison Futé a été créé .

Le PC de  Rosny-sous-Bois, c’est quoi ?

Rosny-sous-Bois est une ville de la région parisienne et c’est là qu’est basé Bison Futé. C’est là que sont centralisées toutes les informations sur le trafic routier en France et c’est souvent à partir de cet endroit que les journalistes font leurs reportages lors des grands départs en vacances, ils donnent l’information et précisent toujours qu’ils sont « en direct du pc de Rosny-sous-Bois ».

Et « pc », ça veut dire quoi ?

Décidément, je vous propose une vraie cure de vocabulaire aujourd’hui. Un « pc » dans ce contexte, signifie un « poste de commandement » (à ne pas confondre avec un « pc » qui désigne un ordinateur).

Pour en savoir plus sur l’histoire de Bison Futé.

Et un chassé-croisé ?

Allez ! Je ne résiste pas à la tentation de vous proposer d’éclaircir un mot de plus !

Un chassé-croisé, en particulier en ce qui concerne Bison Futé, c’est le ballet (attention! Je ne vous parle pas du « balai » pour faire le ménage dans votre maison, mais de son homophone le « ballet », c’est-à-dire le spectacle, la danse, la chorégraphie réalisée par une troupe de danseurs), je disais donc, qu’un chassé-croisé est le ballet des voitures qui se croisent sur les routes. Le chassé-croisé se matérialise ici par une très forte circulation, voire des embouteillages, à la fois « dans le sens des départs » et dans « le sens des retours ». Donc des grandes villes vers la mer en été, des villes vers les stations de ski en hiver pour le sens des départs. Et des stations balnéaires (ou plages) vers les grandes villes à la fin de l’été et des stations de ski vers ces mêmes grandes villes à la fin des vacances d’hiver.

Et de quoi a-t-il l’air « Bison Futé » ?

Et bien, le voici !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *