Apprendre une langue étrangère, c’est quoi ?

Je vous invite à prendre un peu de temps pour questionner la notion d’apprentissage d’une langue étrangère, en particulier quand on est adulte. Vaste programme ! Mais c’est une question qui me paraît de plus en plus centrale plus j’échange avec mes étudiants et je vois la diversité des attitudes et la diversité des états d’esprit.

Nous avons (pratiquement) tous été confrontés à un moment ou à un autre de notre vie à l’apprentissage d’une langue étrangère, au moins quand on était à l’école. Et cette phase de notre vie n’est pas à sous-estimer quand il s’agit plus tard de reprendre le chemin de l’apprentissage d’une langue.

Apprendre une langue étrangère à l’école

L’école et les cours de langue ! Quelle aventure ! Nous avons tous vécu cela et parfois même subi ces cours. Apprendre une langue étrangère à l’école, c’est beaucoup d’apprentissage par coeur, beaucoup de vocabulaire, de listes, de verbes à conjuguer, d’exercices à faire. Apprendre une langue à l’école, c’est se faire interroger et parfois ne pas savoir répondre, c’est être évalué, jugé, noté. Et bien souvent, ce n’est pas très agréable, et encore moins efficace.

Nombre d’entre nous ont passé des heures chaque semaine pendant des années, à « apprendre » une langue étrangère, tout cela pour ne pas vraiment pouvoir communiquer au bout du compte.

Pour ma part, apprendre une langue étrangère a parfois été valorisant, et parfois une véritable catastrophe qui traînait en longueur pour un bien piètre résultat… Et quand je vois des adultes essayer de s’exprimer dans une langue étrangère, je pense que ce phénomène de l’apprentissage-subi et peu effectif est assez répandu malheureusement.

La façon dont nous avons appris une langue étrangère quand nous étions enfant,  dont nous avons vécu cet apprentissage peut persister dans notre esprit. Si cela ne s’est pas très bien passé et/ou si les résultats ont été décevants, il est possible que la simple idée de retourner apprendre une langue étrangère en étant adulte puisse nous décourager avant même de commencer à apprendre. Et je voudrais donc vous appeler à faire attention à cela : votre expérience passée et son impact potentiel sur votre expérience à venir.

Apprendre une langue étrangère en tant qu’adulte

Apprendre une langue étrangère quand on est adulte doit être une démarche intentionnelle. Ce que je veux dire par là, c’est qu’il faut veiller à la façon dont vous abordez votre retour en apprentissage, que vous soyez volontaire ou non, car votre perspective et vos pensées auront un impact sur votre expérience.

Quand on (re)commence à apprendre une langue en tant qu’adulte, on se retrouve plus ou moins dans la même situation que quand on était jeune : en classe, à suivre les directives d’un enseignant, à écouter, apprendre, écrire, répondre, essayer, se tromper, mémoriser, comprendre… Et cela peut parfois être inconfortable ou frustrant.

Or, si on ne fait pas attention, si on n’est pas intentionnel, on risque de revivre ce que l’on a vécu en étant plus jeune et on risque même de le provoquer en l’anticipant, en le prévoyant comme inévitable. Mais, apprendre une langue étrangère quand on est adulte peut aussi être un moment d’apprentissage positif, un moment pour grandir, découvrir, ouvrir notre horizon tout en augmentant nos connaissances.

Pour qu’un apprentissage soit bénéfique chez un adulte, il faut veiller à vouloir rencontrer l’objet de notre apprentissage. Apprendre une langue étrangère, c’est rencontrer. L’apprentissage, c’est une rencontre. Et on ne peut pas rencontrer ce que l’on n’a pas envie de rencontrer.

Apprendre une langue étrangère, c’est être disposé à rencontrer cette langue, c’est vouloir rencontrer une autre façon de comprendre et interpréter le monde, une autre façon d’exprimer ses pensées. Une langue étrangère, c’est la possibilité de découvertes infinies. Une langue étrangère nous offre la rencontre avec une autre vision du monde. Apprendre une langue étrangère nous permet de rencontrer des structures syntaxiques et lexicales qui diffèrent de notre propre langue, une culture nouvelle, une littérature différente.

Apprendre, c’est rencontrer. Apprendre en étant adulte, c’est avoir la possibilité de choisir cette rencontre, d’arriver dans son apprentissage avec une posture de curiosité, une attitude ouverte, une envie de savoir, de découvrir cette langue, ses usages, la culture qu’elle véhicule.

Lorsque vous décidez de (ou devez) apprendre une langue étrangère, il est très important de réfléchir à ce que cela signifie pour vous. Il est primordial de vous demander quel est votre état d’esprit par rapport à cet apprentissage. Comment l’envisagez-vous ? Comme quelque chose de subi qui va vous compliquer la vie ou comme une opportunité d’apprendre plein de choses ? Lorsque vous apprenez une langue étrangère en étant adulte, l’état d’esprit dans lequel vous abordez votre apprentissage est important. Si vous éprouvez des difficultés, si vous souhaitez vous faire accompagner, je peux vous aider à mieux vous comprendre, à comprendre votre situation pour y voir plus clair, à prendre du recul et vous laisser l’espace nécessaire pour surmonter les obstacles et prendre confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *