Une hirondelle ne fait pas le printemps

Connaissez-vous ce dicton français : une hirondelle ne fait pas le printemps ?

Amusée par le chant, très joyeux, de ces charmants oiseaux qui virevoltaient (tournaient dans tous les sens) autour de ma maison, j’ai repensé à ce dicton et j’ai voulu le partager avec vous.

Me voilà donc de retour pour vous emmener à la découverte de sa signification, de vous proposer du vocabulaire afin de progresser dans votre apprentissage du français, et pour finir, de parfaire (améliorer) vos connaissances cinématographiques.

Une hirondelle ne fait pas le printemps

Une hirondelle est un oiseau très caractéristique que vous trouverez ici sous la forme d’une sculpture assez fidèle à la réalité, ici en plein vol et là dans son nid lui aussi caractéristique car l’hirondelle ne fait pas son nid au milieu des arbres, mais à l’abri sous les avancées de toits.

L’hirondelle est un oiseau migrateur (qui migre chaque année vers le Sud pour éviter les grands froids de l’hiver en Europe), et qui revient dès le début du printemps, aux beaux jours. En France, on assite donc au retour des hirondelles quand les jours commencent à rallonger et les températures à remonter.

Ainsi, l’hirondelle est le signe annonciateur du (qui annonce le) retour du printemps. Sauf que… si vous voyez juste UNE hirondelle, toute seule, cela ne veut pas forcément dire que le printemps est vraiment installé. Il s’agit peut-être d’une hirondelle un peu en avance sur les autres. Il est alors plus prudent d’attendre de voir plusieurs hirondelles pour être sûr(e) que le printemps est bien là.

Une hirondelle ne fait pas le printemps est un dicton qui est, à l’origine, basé sur une observation de la nature. Et par extension, ce dicton signifie qu’il faut faire attention à ne pas généraliser les choses. Si on assiste à un événement, si on est témoin d’une action, si on voit une fois une personne se comporter de telle ou telle façon, il ne faut pas généraliser.

Le dicton « une hirondelle ne fait pas le printemps » signifie qu’il vaut mieux être prudent, ne pas tirer de conclusion hâtive (ne pas décider trop rapidement) et vérifier avant d’interpréter une chose. Si cette chose ou ce fait reste isolé, on ne doit pas le généraliser, si ce fait se répète régulièrement, alors on peut probablement le généraliser.

Voilà, vous savez tout de ce dicton.

Une hirondelle a fait le printemps

Alors, et ce titre, qu’en fait-on ? Pourquoi est-ce que je vous le propose puisque c’est l’opposé du dicton traditionnel ? Et bien il s’agit tout simplement du titre d’un très joli film français que je vous invite à découvrir. Une très jolie histoire de vie, une histoire simple, une belle histoire. De très beaux paysages de la région du Vercors, près de Grenoble. Un très joli moment de cinéma datant de 2001, avec Michel Serrault et Mathilde Seigner.

C’est une très belle et très tendre histoire, celle d’un vieux monsieur bougon (jamais content, qui râle toujours, au caractère assez difficile), qui voit arriver dans son ancienne ferme une jeune agricultrice qui va bousculer son monde. Leurs relations seront difficiles au départ, mais s’amélioreront par la suite. Un très beau film, plein d’humanité et d’émotions que je vous recommande.

Je vous mets le lien de sa bande-annonce. Si vous faites attention, vous entendrez le vieux monsieur dire à un moment « une hirondelle ne fait pas le printemps ». Dans le contexte du film, cela signifie que si cette jeune fille a réussi à reprendre la ferme au printemps et à l’été, elle n’a pas encore passé les difficiles mois d’hiver et on ne sait pas si elle va tenir le coup. En utilisant cette expression, il montre à quel point il doute de sa réussite (il est sceptique).

Et voilà, vous savez tout 🙂

Je vous retrouve mardi pour la vidéo de cet article, je vous donnerai encore plus de vocabulaire et des exemples d’utilisation du dicton.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.