Qui choisir : un prof de FLE ou un coach en interculturel ?

L’arrivée en expatriation, que ce soit en France ou dans toute autre culture, implique un choc culturel. Plus ou moins important, plus ou moins supportable, plus ou moins anticipé, mais toujours là.

L’aspect linguistique est très important à prendre en compte car vous devez à présent évoluer dans votre culture d’accueil, vous exprimer, comprendre ce que l’on vous dit, comprendre ce qui vous entoure. En ce sens, vous faire aider d’un enseignant de langue est une démarche absolument nécessaire.

Mais est-elle suffisante ?

J’aurais tendance à vous faire une réponse qui, à première vue, ne va pas beaucoup vous aider : oui et non.

Cela dépend. Et cela dépend de l’enseignant que vous choisissez.

Expatriation et apprentissage de la langue

En situation d’expatriation, vous sortez du cocon protégé de la classe de langue, vous vous éloignez d’un apprentissage théorique, pour arriver à la mise en pratique quotidienne et « sans filet de sécurité ». En expatriation, vous n’aurez pas votre professeur de langue à vos côtés à tout moment pour vous aider, vous corriger, vous expliquer. Il y a des moments où il faudra communiquer, essayer de comprendre de nouvelles choses, essayer d’exprimer des concepts pas encore appris en cours. Et c’est déjà assez difficile comme cela.

Vous entourer d’un enseignant de langue peut être suffisant, à la condition que cet enseignant ait une réelle connaissance et expérience de l’interculturel. En clair, mieux vaut choisir un enseignant solidement formé à l’interculturel ET qui a expérimenté cela « dans sa vraie vie ». Pour des choses aussi sensibles que l’interculturel, rien ne vaut une véritable expérience d’expatriation. Choisir un enseignant avec cette polyvalence de connaissances, d’expertise et d’expérience vous assurera de trouver dans votre cours de langue les réponses que vous vous poserez inévitablement et qui, bien souvent, dépassent le seul cadre linguistique.

Donc ici se situe la partie « oui », de ma réponse 🙂

Et voilà le « non » !

Expatriation et décryptage interculturel

Maintenant, si vous trouvez un excellent enseignant de langue, une personne qui vous aide à vous sentir bien, à comprendre la langue et à progresser, mais que cette personne n’a pas de véritables compétences interculturelles d’un point de vue « pratico-pragmatique », alors il vous sera nécessaire de vous adosser également à un coach en interculturel, un coach en expatriation ou tout professionnel de la mobilité internationale et de l’interculturel. Cette personne pourra efficacement compléter les enseignements de votre professeur de langue en vous offrant un décryptage interculturel absolument vital.

On a souvent tendance à sous-estimer cet aspect de l’expatriation, mais se faire entourer par de véritables professionnels, des gens qui ont étudié, vécu, expérimenté, ressenti et réfléchi à ces questions est tout à fait essentiel.  C’est surtout et avant tout, vous donner la possibilité de mieux vous intégrer dans votre nouvelle culture, de mieux la comprendre.

Vous faire entourer par une personne capable de décrypter cette nouvelle culture, de la mettre en mots, de vous l’expliquer, vous fera gagner beaucoup de temps et vous épargnera quelques mésaventures qui peuvent s’avérer relativement lourdes à vivre. Un(e) expatrié(e) a suffisamment de choses à gérer dans son quotidien, prendre en compte la dimension linguistique ET la dimension interctulturelle est tout à fait crucial. Chercher les bons professionnels pour se faire aider l’est tout autant.

 

2 Commentaires

  1. Qui choisir? (dans le titre)
    J’aurais dit que/quoi choisir.
    Vous avez raison, apprendre la langue avec un professeur n’est pas suffissant, car la componente pragmatique est aussi importante, la bain de langue.

    1. Bonjour,
      Vous avez raison, les différentes options sont possibles. Tout dépend du point de vue que l’on adopte.
      J’ai utilisé « qui » en me référant à la personne qui enseigne ou qui est coach. Si l’on choisit « que/quoi », on fait alors référence à la fonction que cette personne occupe.
      Votre remarque est tout à fait judicieuse, merci à vous de l’avoir partagée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *