Niveau B2 et niveau C1, quelle(s) différence(s) ?

Je vous propose ici de mieux comprendre ce qui est attendu d’un candidat qui passe un examen de langue au niveau B2, puis au niveau C1. En effet, bien que ces examens « se suivent », il y a un écart assez important entre eux, pour preuve, en français langue étrangère nous passons du DELF au DALF.

DELF : diplôme d’études en langue française

DALF : diplôme approfondi de langue française

En outre, du point de vue des niveaux, un étudiant en langue étrangère de niveau B2 est considéré comme une utilisateur indépendant.

Et un étudiant de niveau C1 arrive pour sa part au niveau autonome.

A priori, il n’y a pas de grande différence entre ces deux niveaux. Mais dans les faits, si.

Les conséquences pour tout examen de langue dont le DELF / DALF.

Et cette différence de perception (et d’attente) de ce qu’un apprenant doit savoir faire pour chacun de ces niveaux entraîne une préparation propre et des épreuves spécifiques à chacun d’eux.

Le niveau B2

Si vous envisagez de passer le DELF ou tout autre examen de langue au niveau B2, il est nécessaire d’orienter votre préparation sur l’argumentation. En effet, au niveau B2, on vous demande de pouvoir présenter un point de vue, l’appuyer à l’aide d’exemples, et on vous demande également de pouvoir le défendre.

L’oral du niveau B2

À l’oral par exemple, vous présentez d’abord un sujet que vous aurez préparé, vous donnez votre opinion sur ce sujet et suite à votre présentation, vous avez un entretien avec le jury.

Soyons clairs, cet entretien a pour but de vérifier vos capacités argumentatives. Le jury va donc vous pousser à vous justifier, vous demander de donner plus d’exemples, vous demander pourquoi ceci et pourquoi pas cela, vous demander de choisir entre deux options et de dire pourquoi.

De ce fait, il est absolument essentiel, quand on se prépare au DELF B2, de travailler tout ce qui tourne autour de l’argumentation, en particulier les connecteurs logiques. Sans oublier toute la structure d’une présentation orale : avec une introduction, une problématique, une annonce de plan, un développement, une conclusion. Ne vous inquiétez pas, je consacrerai un autre article à ce sujet 🙂

L’écrit du niveau B2

Pour ce qui est de la production écrite, là encore, pour le DELF B2 ou tout autre examen de langue niveau B2, il vous est demandé d’argumenter. Vous devrez exprimer votre opinion, contester, demander en rédigeant soit une lettre formelle, soit un article ou encore un message dans un forum à partir d’un thème prédéfini.

Dans chaque cas, il faudra avoir un écrit structuré, qui respecte les CODES du type d’écrit demandé :

  • Une lettre doit ressembler à une lettre et contenir les bonnes formules de politesse
  • Un article doit avoir la forme et le contenu d’un article.
  • Un message sur un forum ne doit être ni une lettre, ni un article, mais bien un message.

Ces points sont très importants. Mais, ce qui est tout aussi important, c’est de pouvoir argumenter en faveur de votre opinion ou de votre prise de position à l’intérieur de votre écrit. Vous serez donc évalué sur la forme, mais aussi sur le fond et vos capacités argumentatives.

Le niveau C1

Nous arrivons ici au niveau dit « autonome » et pour ce qui est de l’examen, on passe à la catégorie « exercice de style ».

Je m’explique…

À partir du niveau C1, vous devez être capable de :

  • Faire une présentation structurée aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.
  • Extraire vous-même une problématique (alors qu’en B2 il vous suffisait de reprendre la problématique proposée par les supports).
  • Synthétiser.

Et là se trouve toute la différence entre le niveau B2 et le niveau C1 : pour le C1, il faut pouvoir s’appuyer sur un corpus de documents (textes et parfois images), et en faire une synthèse. L’exercice de synthèse se retrouve en production écrite et en production orale.

Niveau B2 à C1, ce que ça change en préparation

Le passage à la synthèse est assez lourd de conséquences, car vous devrez vous préparer spécialement pour cela. À partir du niveau C1, on vous demandera

  • D’être capable de lire plusieurs documents reliés entre eux par un même thème
  • D’extraire une problématique
  • De présenter les documents en opérant des regroupements thématiques
  • De formuler votre opinion, à certains moments qui sont strictement définis.

Bref, vous devez avoir un meilleur niveau en langue, mais vous devez aussi maîtriser la méthodologie de la synthèse. C’est tout autre chose, et c’est pour cela qu’il est extrêmement important de vous préparer correctement 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *