Le Beaujolais Nouveau : petite histoire d’un vin pas toujours très bon :)

Avec le mois de novembre qui avance, les Français commencent à penser au Beaujolais Nouveau. Et pour cause, au moment où cet article est publié, nous sommes le troisième jeudi du mois de novembre, jour de la sortie du Beaujolais Nouveau 2022.

J’ai toujours trouvé ce moment absolument fascinant, autant par l’attirance que les gens ressentent à l’idée de passer un bon moment, de célébrer cette fête par un soir de novembre, froid, pluvieux et un peu triste, et d’un autre côté, par l’aspect peu réjouissant de boire un vin qui est souvent, avouons-le, mauvais !

Oui, le Beaujolais Nouveau est un vin de très piètre qualité, disons-le une bonne fois pour toutes. Il s’agit tout simplement du vin de l’année donc d’un vin qui n’a aucune maturité, qui n’a clairement pas eu le temps de vieillir, de s’arrondir. Il fait grincer des dents, il arrache parfois la langue (métaphoriquement bien sûr), et n’a pas très bon goût.

Et pourtant, il a un succès phénoménal. Bravo les rois du marketing en Beaujolais 🙂

Où se trouve la région du Beaujolais ?

Question intéressante 🙂 Nous parlons de « Beaujolais Nouveau », mais d’où vient ce fameux vin ? Le « Beaujolais » est une région viticole, c’est-à-dire une région dans laquelle on cultive de la vigne pour faire du vin. Cette région se situe au nord de Lyon. Parmi les appellations (les vins) de cette région, on trouve quelques vins relativement connus des amateurs dont le « Beaujolais » et le « Beaujolais Village », le « Moulin à Vent », « Saint-Amour », « Brouilly » et « Côte de Brouilly » ou encore « Morgon » et « Juliénas ». Il s’agit donc d’une région permettant aux amateurs de se faire plaisir. Et si vous continuez votre périple un peu plus au nord, vous tombez dans les vins de Bourgogne. Région elle aussi très intéressante. Et si vous allez au sud de la région du Beaujolais, vous ne tarderez pas à arriver dans la vallée des Côtes du Rhône qui est également une très belle région viticole. Nous nous situons du côté est de la France.

D’où vient le Beaujolais Nouveau ?

Les vins du Beaujolais sont fabriqués à partir de deux cépages (deux types de vignes/raisins) : le gamay noir et le chardonnay. Or, les vins produits à partir du gamay noir sont des vins à fermentation rapide qui peuvent donc être dégustés dès l’automne alors que les vendanges ont eu lieu fin août.

Si vous êtes curieux/se, suivez-moi, je vais vous expliquer d’où vient cette tradition du Beaujolais Nouveau.

Tout a commencé au 19ème siècle, lorsque des débitants de vin (des vendeurs), connaissant la particularité du Beaujolais (sa fermentation très rapide) décidèrent de proposer à leurs clients du vin « de l’année » (du millésime). Ce vin nouveau commença donc à être distribué à Lyon et à Paris chaque mois de novembre et connut un certain succès.

Mais voilà qu’en septembre 1951, le gouvernement décide d’interdire, jusqu’au 15 décembre, la vente des vins vendangés pendant l’année. Cela pose un gros problème aux débitants qui avaient pris l’habitude de vendre leur vin nouveau dès l’automne. Très mécontents, les vignerons du Beaujolais se regroupent, s’organisent et manifestent.

Et miracle ! Le 13 novembre 1951, une note du gouvernement autorise de justesse la vente de vin de l’année, à condition que ce vin porte la mention « nouveau » sur son étiquette. C’est ainsi que le Beaujolais Nouveau est né et qu’il a commencé à être officiellement commercialisé chaque 15 novembre.

Cependant, le 15 novembre pouvant tomber n’importe quel jour de la semaine, il n’était pas très évident de faire coïncider le jour de sortie du Beaujolais Nouveau avec une habitude d’achat chez les clients. C’est pourquoi, depuis 1985, la soirée de sortie du « Beaujolais Nouveau » est fixée au troisième jeudi du mois de novembre.

Si vous souhaitez creuser un peu plus cette question, voici le lien vers le site Beaujolaisnouveau auprès duquel je me suis renseignée (entre autres).

 

Voilà pour cette semaine, je vous ai offert un petit moment de culture française et j’espère que vous comprenez mieux ce qu’est le Beaujolais Nouveau. Plus qu’un grand vin, c’est surtout un bon moment de convivialité alors que l’hiver se profile.

Quant à moi, je vous laisse, je m’en vais déguster un petit verre de Beaujolais Nouveau, avec modération bien sûr, car, comme on le sait, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé (ça y est, je suis sage, je l’ai dit !).

Et pensez à venir faire un petit tour sur ma chaîne YouTube sur laquelle vous pouvez retrouver chaque mardi la vidéo de l’article de blog de la semaine. Un bon moyen de travailler votre compréhension orale et d’améliorer votre prononciation en français.

Et pour les plus motivés d’entre vous, je vous propose de venir me rejoindre pour le cours de perfectionnement intégral grâce auquel vous allez vraiment pouvoir progresser en français. Au niveau perfectionnement FLE, il est nécessaire de pouvoir maîtriser la langue française (vocabulaire, grammaire, conjugaison), mais il est tout aussi important de pouvoir utiliser et comprendre cette langue en contexte. Vous devez pouvoir comprendre un document audio ou vidéo issu des médias, vous devez savoir quels sont les faits importants dans la société française, dans l’actualité française. Il est primordial pour vous de prendre du recul par rapport au code linguistique et de l’intégrer dans un usage plus vivant. C’est exactement ce que je vous propose grâce à mon cours de perfectionnement intégral. Chaque mois, je sélectionne un thème de l’actualité française, qu’il s’agisse de l’actualité culturelle, littéraire, politique, économique, artistique ou autre et j’explore ce thème à partir de divers documents. J’utilise des supports variés, textes, vidéos, enregistrements audio et je vous aide à les comprendre, à les décrypter. Cela engendre un travail linguistique bien sûr, mais aussi culturel. Je vous donne les clefs pour comprendre la société française, les Français, leur histoire. Grâce à ce cours, vous plongez dans la société française contemporaine, vous l’étudiez, vous la comprenez et vous mettez toutes les chances de votre côté pour pouvoir progresser rapidement et efficacement en FLE. Venez me rejoindre en cours de perfectionnement intégral, vous serez surpris(e) des progrès que vous allez faire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.