Expatriation en France : quand nos mouvements sont communication

Akbert Mehrabian, a mis en évidence au cours de ses recherches la règle des : sept, trente-huit, cinquante-cinq. Selon lui, quand on communique, les mots utilisés comptent pour sept pour cent du message seulement. Tout ce qui concerne l’intonation et le son de la voix compte pour trente-huit pour cent. La part la plus importante de la communication est véhiculée à cinquante-cinq pour cent de façon visuelle, par les expressions du visage et tout le langage du corps (mouvements, attitudes, façon de se tenir). On voit donc l’importance toute relative des mots par rapport aux autres indices.

Et en y réfléchissant, il n’y a pas besoin de mots pour comprendre qu’une personne qui ne participe pas à une conversation et reste les bras croisés, est soit timide, soit en train de s’ennuyer, ou de bouder. Ce qui va vous permettre de choisir parmi ces différentes hypothèses sera sa physionomie, les traits de son visage, sourire ou pas sourire ? Sourcils froncés ou non ? Regard ? Et pourtant, cette personne n’a rien dit.

Dans notre façon de communiquer, de parler aux autres et de les écouter, nous mettons en action ces analyses et les autres en font autant. Certaines réactions sont universelles, comme la peur ou la colère. Mais même sur ce point, on peut argumenter que leur manifestation peut être relativement culturelle. En expatriation, le langage du corps que nous utilisons spontanément est culturellement marqué. Il faut donc être vigilant et garder à l’esprit trois facteurs qui vont impacter la communication :

– Vous bougez en français, italien ou russe,

– vous interprétez les mouvement des autres en fonction de vos cadres,

– les autres font de même. 

 

En situation d’expatriation, il est important d’avoir conscience que même si l’on ne dit rien,  notre corps parle beaucoup, et dans notre langue/culture d’origine. Vous avez l’habitude de faire certains gestes ? Assurez-vous qu’ils signifient bien ce que vous pensez, qu’ils ne risquent pas d’être interprétés de façon décalée ou jugés déplacés. Prenez le temps d’observer la gestuelle des natifs. Utilisent-ils les mêmes gestes que vous ? Comprenez-vous leurs gestes ? Ne négligez pas cet aspect de la communication, il est très important. Et gardez à l’esprit que si vous ne maîtrisez pas encore la langue de votre pays d’accueil, la communication verbale devra souvent être relayée par les gestes. Il faut donc être conscient que les gestes avec lesquels on pense communiquer certaines idées, ne seront pas forcément compris de la même façon dans une autre culture. Soyez attentif(ve) au moindre signe de surprise ou de non compréhension chez vos interlocuteurs. Asseyez-vous quelques minutes sur un banc et regardez le formidable ballet culturel qui s’offre à vous. Vous devriez déjà voir bon nombre de choses intéressantes, car différentes. Soyez en retrait quand vous interagissez avec des personnes. Observez, cela vous permettra peut-être de réaliser, que vous êtes la seule personne à faire tel ou tel geste. Prenez le temps de comprendre comment les autres bougent et essayez de vous en inspirer.

Expatriation et compréhension de sa culture d’accueil

Là encore, tout expatrié a besoin de se former auprès d’un enseignant compétent en décryptage interculturel, capable de lui enseigner non seulement la langue de son pays d’accueil, mais également certains aspects interculturels inhérents à la gestuelle, la gestion de l’espace et la communication non-verbale. C’est la raison pour laquelle je vous propose des cours particuliers de FLE en ligne. Dans mes cours particuliers, nous pouvons évoquer et traiter les problèmes qui surgissent dans votre vie quotidienne d’expatrié(e). Vous avez vu quelque chose que vous ne comprenez pas ? Vous ne savez pas pourquoi vous vous sentez mal à l’aise dans certaines situations ? Vous ne supportez pas la façon des Français d’être distants ou au contraire de se coller à vous ? Discutons-en, laissez-moi vous aider à décrypter ces comportements, ces habitudes. Je peux vous aider à comprendre pourquoi vous avez tel ou tel ressenti, je peux vous faire comprendre la perspective d’une personne française. Je peux vous éviter certaines erreurs interculturelles, je peux vous former en amont quant à la gestion de l’espace et du mouvement dans la culture française. En suivant un cours particulier de FLE en ligne avec moi, vous êtes sûr(e) de transformer votre expatriation, de bien mieux comprendre le monde qui vous entoure et de plus apprécier votre séjour. Investissez dans votre réussite, investissez dans la réussite de votre séjour en France, je peux vous aider.

À très bientôt,

Retour au sommaire des articles sur l’expatriation en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *