Et si nous allions à l’opéra pour progresser en français ?

Hier soir, j’ai eu la chance d’aller à l’opéra et d’assister à la représentation de Lancelot.

Lancelot

Lancelot, connaissez-vous ? Il s’agit de ce chevalier du temps du roi Arthur et des chevaliers de la table ronde.

Pour vous résumer (très très rapidement) l’intrigue, le roi Arthur s’est entouré de fidèles et courageux (valeureux) chevaliers pour faire régner l’ordre sur son royaume, mais aussi pour mener la quête du Graal (objet mythique qui rendrait immortel). Parmi ces chevaliers figure Lancelot, jeune, beau, courageux… et qui va tomber amoureux de la reine Guenièvre… ce qui ne va pas faire plaisir au roi Arthur !

Cette légende des chevaliers de la table ronde a été écrite au 12ème siècle par Chrétien de Troyes, et le roi Arthur aurait vécu sur la fin du 5ème et le début du 6ème siècle.

L’histoire de ce roi de légende, de Lancelot, Guenièvre, les chevaliers, Merlin l’enchanteur, la fée du lac et bien d’autres personnages encore, est passionnante, mais ne se raconte pas en une fois. Loin de là ! J’y reviendrai avec plaisir. J’adore ces histoires qui mêlent réel et légende, j’aime ces temps jadis (anciens) où de preux chevaliers allaient conter fleurette à de gentes dames. J’aime ces histoires dans lesquelles on parle de palefrenier, d’écuyer, de héraut, d’oriflamme et de blason.

Je m’arrête là pour Lancelot, car pour aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de l’opéra en général, afin de vous offrir du vocabulaire. Et comme chaque semaine, je publierai mardi prochain la vidéo de cet article et ce sera l’occasion pour vous de découvrir ce vocabulaire en contexte et d’avoir des explications plus détaillées, alors rendez-vous mardi pour approfondir cet article.

Vocabulaire du théâtre et de l’opéra

Lorsque l’on veut aller à l’opéra, on consulte le programme et on achète nos places par l’intermédiaire d’une billetterie, qu’elle soit physique ou en ligne. D’une façon générale, les places sont numérotées.

Quand on arrive à l’opéra (ou au théâtre), on peut déposer notre manteau au vestiaire, et pour nous aider à trouver notre siège, des ouvreurs et des ouvreuses peuvent nous guider. La salle de l’opéra est souvent très grande avec des dimensions impressionnantes. On peut être placé proche de la scène ou plus loin, au balcon, depuis lequel on a une vue plongeante et magnifique. Le charme de l’opéra réside également dans le décor de la salle qui est usuellement richement ornée, avec des tissus d’un rouge profond, des lustres impressionnants, ou encore le majestueux rideau de scène derrière lequel on sent une certaine agitation.

Lorsque le spectacle va commencer, la salle est plongée dans le noir et le rideau peut enfin se lever. L’orchestre qui accompagne l’opéra est situé dans une sorte de trou au pied de la scène, et ce « trou » s’appelle « la fosse » 🙂

Un opéra, tout comme une pièce de théâtre, se divise en actes eux-mêmes découpés en scènes. Le rideau ne se baisse qu’entre les actes car c’est là que peuvent avoir lieu les changements de décors. D’ailleurs, en parlant des décors, l’un des personnages très importants de l’opéra ou du théâtre est le machiniste. Le machiniste est la personne chargée « des machines », c’est-à-dire de toute la mise en place et l’organisation du décor, y compris lorsque des éléments de décor apparaissent, disparaissent, arrivent sur scène depuis « le ciel » !

Comme un opéra peut durer longtemps, il y a souvent un entracte qui permet d’une part de changer de décor, mais aussi aux comédiens et au public de se rafraîchir (chacun à sa façon). Le public peut aller prendre des rafraîchissements (des boissons) au bar de l’opéra, puis est invité à rejoindre sa place avant la reprise du spectacle.

Sur scène pendant la représentation, alors que les acteurs chantent, les spectateurs bénéficient d’un livret (petit livre qui résume l’intrigue), ainsi que de sur-titres, afin d’aider à la compréhension des paroles car la langue chantée n’est pas toujours facile (aisée) à comprendre.

Une fois la représentation terminée, si le public est comblé (très content), on peut assister à un tonnerre d’applaudissements, à une ovation. Les comédiens se retrouvent tous sur scène pour saluer le public.

La vidéo de cet article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.