Les préfixes « en », « em »

Dans l’article sur « à » et « en », j’avais évoqué l’usage de ces prépositions. Concernant la préposition « en », j’avais précisé quelle était utilisée, pour les moyens de transport par exemple, pour désigner le fait de voyager « dedans », « à l’intérieur » : on voyage en bus, en avion, en voiture.

Pour les préfixes « en » et « em », nous retrouvons la même signification. Ce sont des préfixes qui signifient « dans », « à l’intérieur », « être dedans », « mettre dedans ».

Le préfixe « em » s’emploie devant un « m », « b » ou « p ».

Écouter l’audio de cet article :

Enfermer

  • Il s’est amusé à enfermer sa petite soeur dans sa chambre. La pauvre, elle a eu très peur.

Emprisonner, emmurer, encercler, embastiller

  • Toute personne qui ne plaisait pas au roi de France pouvait se retrouver embastillée du jour au lendemain. (la Bastille était une prison parisienne jusqu’à la Révolution à la fin du 18ème siècle, symbole de pouvoir royal et de son arbitraire).
  • Les ennemis avaient encerclé le camp de nos troupes, nous ne pouvions plus rien faire.
  • Suite à son procès, il a été condamné à 5 ans d’emprisonnement.
  • Depuis que nos voisins ont construit un grand mur entre nos maisons, je me sens complètement emmuré, je n’ai plus aucune vue, c’est déprimant.

Enferrer, enserrer

  • Il s’est enferré dans une histoire dont il n’arrive plus à sortir. (tenir dans du fer comme un hameçon de pêche : on ferre un poisson quand il mord à l’hameçon).
  • L’aigle qui avait repéré sa proie, s’est approché à grande vitesse, l’a enserrée et l’a emportée dans les airs. (tenir dans les serres = les griffes d’un vautour).

Endiguer

  • L’épidémie a pu être endiguée grâce à ce nouveau traitement. (endiguer : contenir, maîtriser, maintenir par des digues).

Enterrer

  • Il sera enterré samedi au cimetière Saint-Pascal dans la plus stricte intimité. (enterrer : mettre en terre).

Embarquer

  • Nous avons embarqué à Nice sur un magnifique navire de croisière. (monter à bord d’une barque, d’un avion)

Encadrer

  • J’ai encadré le dessin que tu m’avais fait. Je l’ai accroché dans mon salon, c’est très joli.

Empoisonner, embaumer

  • Le roi est mort des suites d’un empoisonnement. Le livre empoisonné qui a servi à le tuer a été retrouvé sur sa table de travail. (petit clin d’oeil à La Reine Margot d’Alexandre DUMAS).
  • Le corps du pharaon a été embaumé avec beaucoup de soins afin d’assurer sa parfaite conservation. (un baume : une pommade, un onguent)
  • Oh ! Quand tu fais de la confiture de fraise, ça sent tellement bon et puis ça embaume toute la maison.

Sens figuré :

  • Ce problème m’empoisonne vraiment l’existence.

Embuer, enfumer, enflammer, embraser

  • Il faisait tellement froid dehors que quand je suis rentrée dans le magasin, les verres de mes lunettes se sont embués. Je n’y voyais plus rien. (la buée)
  • J’ai vu ses yeux s’embuer, j’ai vraiment cru qu’elle allait pleurer.
  • Oh là là ! Il a fait brûler le repas et en plus il nous enfume avec ça. Mais quel mauvais cuisinier. (la fumée)
  • L’incendie a été d’une violence inouïe. La maison ne s’est même pas enflammée, elle s’est littéralement embrasée en quelques instants. Les pompiers n’ont rien pu faire. (les flammes, les braises)

Sens figuré :

  • Il la vit. Son coeur s’enflamma, ses sens s’embrasèrent = il tomba amoureux fou, il eu un coup de foudre.

Embellir, enlaidir

  • Ils ont fait quelques travaux dans leur maison et ils l’ont bien embellie. Elle est très agréable maintenant. (rendre plus beau, belle)
  • Elle est sortie de chez le coiffeur avec une toute nouvelle coupe de cheveux. Franchement, je trouve que ça l’enlaidit et en plus ça la vieillit. (rendre plus laid, la laideur).

Sens figuré :

  • Il y a eu une embellie sur le marché de l’immobilier. Certaines personnes en ont profité pour faire de bonnes affaires.

Enivrer, entêter

  • Cette odeur est très intense, elle me monte à la tête. Et toi, tu ne la trouves pas enivrante ? Pour moi elle est trop forte, je ne la supporterais pas, elle est trop entêtante. (enivrer : rendre ivre)
  • Mais quelle bourrique ! Il s’est entêté à trouver une solution tout seul. Cela fait quatre heures qu’il cherche et il est toujours loin d’avoir trouvé.

Endurcir

  • Les expériences qu’il a vécues l’ont vraiment endurci. Il est devenu très fort maintenant.

Enrichir

  • Il s’est enrichi grâce à la hausse des prix de l’immobilier.

Enrôler, embrigader, enrégimenter

  • Il a été enrôlé de force et a dû aller combattre avec les hommes de son village.
  • Et c’est ainsi que Pierre fut embrigadé et qu’il partit pour la campagne d’Angers. (entrer dans une brigade. Se faire enrégimenter : entrer dans un régiment à l’armée).

Emmancher

  • Si tu veux que les deux tuyaux soient bien raccordés, il faut les emmancher un peu mieux que cela, sinon tu auras une fuite d’eau. (imbriquer, emboîter, raccorder).

Sens figuré :

  • Il est allé s’emmancher dans une de ces histoires ! Il n’est vraiment pas au bout de ses peines. (se mettre dans une situation dont on n’arrive pas à sortir)

Empaqueter, emballer, ensacher, enrubanner, enrober, embobiner

  • Oh là là ! J’ai passé la journée à empaqueter les cadeaux pour toute la famille, ça prend du temps !
  • Je suis très contente de la société de déménagement que nous avons choisie. Les objets étaient bien emballés, tout était bien protégé.
  • Pour gagner en performance et en compétitivité, cette usine vient d’investir dans une nouvelle machine à ensacher. À partir de maintenant, c’est 5 000 sachets de lentilles qui sortiront de l’usine chaque jour.
  • Elle avait mis sa plus jolie robe et était allée chez le coiffeur. Ainsi, lorsqu’elle arriva au bal, sa cousine fut jalouse de la voir si élégante toute enrubannée qu’elle était. (enrubanné : entouré de rubans. Valable pour un paquet-cadeau comme pour une tenue vestimentaire).
  • Une fois que les truffes sont faites, vous pouvez les enrober de chocolat non sucré pour leur donner plus de goût.
  • Les fils sont teints (teindre : colorer), puis séchés et enfin embobinés sur de gros cônes afin d’être vendus.

Au sens figuré :

  • Pour être franc, je ne suis pas vraiment emballé à l’idée de partir en vacances avec Charles et Béatrice. Je ne les aime pas beaucoup. (être emballé par une idée : être enthousiasmé par).
  • Quoi ! Tu as acheté cette veste 60 euros ! Moi j’ai acheté exactement la même à 90 €, je me suis fait embobiner. C’est vraiment injuste ! (se faire embobiner : se faire avoir, se faire arnaquer. Embobiner quelqu’un : arnaquer quelqu’un, lui raconter des histoire, lui mentir).

Endimanché

  • Comme il avait rendez-vous avec Claire et qu’il voulait l’impressionner, il s’était endimanché. Et il a eu bien raison, elle a beaucoup apprécié de le voir aussi élégant. (s’endimancher : mettre ses beaux vêtements, à l’origine mettre ses vêtements du dimanche).

Enlever, emporter

  • Je lui ai demander d’enlever toutes les affaires qui trainaient dans le garage. Il m’a dit qu’il viendrait le faire vendredi.
  • Il a emporté tout ce qu’il a pu, juste avant que les flammes ravagent son appartement.

Sens figuré :

  • Il a piqué une de ces colères… Il s’est emporté et s’est mis à crier contre tout le monde.

Embrasser

  • Les deux soeurs se tombèrent dans les bras et s’embrassèrent chaleureusement.

Sens figuré :

  • Il embrassa la scène d’un seul regard. (tout regarder, et comprendre une situation)

Enfourner, embrocher, engraisser

  • Une fois que vous aurez mélangé tous les ingrédients, vous enfournerez le gâteau pendant 40 mn, à 180°.
  • Il a assaisonné le poulet puis l’a embroché et l’a fait cuire 30 minutes. (mettre sur une broche)
  • Pendant son séjour dans sa famille il n’a fait que manger et boire. Alors bien sûr, il a un peu engraissé ! (le gras, la graisse)

Entarter

  • Hier soir le député s’est fait entarter. Il était très en colère, il a disparu dans les coulisses et nous ne l’avons plus revu. Quant à l’entarteur, il a été arrêté par les services de sécurité et a passé 3 heures au poste de police.

Empêtrer, embourber, emmerder, emmieller

  • On s’est retrouvés empêtrés dans cette histoire, on ne savait plus comment s’en sortir. (être empêtré, s’empêtrer : être dans le pétrin, pétrir).
  • Le camion s’est embourbé, il a fallu aller chercher un tracteur pour le sortir de ce bourbier. (un bourbier : un endroit plein de boue dans lequel on s’enfonce).
  • Je ne peux pas venir avec vous ce soir, je dois finir un dossier important. Ça m’emmerde mais c’est comme ça, je n’ai pas trop le choix.
  • Mais il m’emmielle celui-là ! Il ne va pas me laisser tranquille ? (mettre dans le miel, enrober de miel).

Empirer

  • Il ne va pas mieux, son état a empiré, la fièvre est toujours très forte et il tousse beaucoup. Je suis très inquiet. (empirer : devenir pire).

Enrhumé, enfiévré, enragé, endiablé

  • Et voilà ! Tu n’as pas voulu mettre ton bonnet et maintenant tu es enrhumé. C’est malin ! Pourtant je t’avais prévenu. (avoir un rhume)
  • L’animal enragé a été abattu par les chasseurs. (être enragé : être atteint de la maladie de la rage).

Sens figuré :

  • Quand il a appris la nouvelle, cela l’a complètement enragé. Je l’ai rarement vu dans une telle colère.
  • Nous avons dansé sur des rythmes endiablés. (très rapides)

Embouteiller, embouteillage

  • L’avenue est totalement bloquée, je l’ai rarement vue aussi embouteillée. Il est vrai que les embouteillages se multiplient dans cette ville. Rouler devient de plus en plus difficile. (embouteiller : mettre en bouteille)

Aller faire des exercices sur les préfixes « en » et « em ». Sélectionnez le cours gratuit de vocabulaire et laissez-vous guider.

Suivez mes publications 

Soyez informé(e) des nouveaux articles.

Et recevez en cadeau un accès à du contenu exclusif gratuit !


Si vous souhaitez étudier d’autres préfixes, c’est sur cette page. Ce blog est un blog de perfectionnement en langue française. Il est destiné aux étudiants ainsi qu’aux professeurs de français qui souhaitent affiner leur connaissance de la langue française, réviser des points particuliers tant en grammaire française qu’en vocabulaire, conjugaison, orthographe ou culture française. Vous trouverez sur ce blog des explications ainsi que des activités et des exercices gratuits que je crée et mets à votre disposition. J’ai également décidé de vous offrir la possibilité d’écouter du français authentique afin de vous aider à progresser à l’oral, notamment en compréhension orale et phonétique. Je mets donc à votre disposition pour certains articles leur enregistrement audio. De la sorte, vous accédez à du français authentique sous forme audio, un peu à la façon d’un podcast de français. Vous pouvez télécharger les fichiers audio afin de les écouter où vous le souhaitez. Une autre façon de travailler votre français est de lire les articles tout en écoutant le fichier audio. Ainsi, cela facilité la compréhension orale et cela vous aide aussi à vous familiariser avec la prononciation française et à établir des connexions graphie / phonie. Ces billets audio vont évoluer vers un podcast qui vous permettra de travailler encore plus votre français et de vous préparer au DELF et au DALF. Si vous souhaitez approfondir votre maîtrise du français et progresser de façon plus rapide et plus systématique, je vous propose également des cours de français langue étrangère. Ces cours se présentent sous plusieurs formes. Vous pouvez choisir des cours en semi-autonomie. Ces cours de français niveau perfectionnement sont très complets et ciblés. Ils traitent chacun d’un point de la langue française et l’explorent dans son intégralité. Vous bénéficiez d’une partie cours et d’une partie exercices. Les exercices sont progressifs, très complets et variés et bénéficient d’une correction explicative écrite, audio ou vidéo. De la sorte, vous pouvez comprendre vos erreurs et progresser en français.

Si vous souhaitez travailler en étant plus accompagné, je propose des cours particuliers. Pour ces cours, je vous propose des activités qui correspondent à vos besoins, en fonction de ce que nous avons défini ensemble. Vous pouvez choisir de travailler quelques heures pour résoudre un problème particulier, ou vous pouvez opter pour des cours plus extensifs sur plusieurs semaines ou plusieurs mois.

Je peux vous aider à préparer le DELF ou le DALF, que ce soit à l’écrit ou à l’oral, pour travailler votre compréhension ou votre expression. Je peux vous aider à mieux comprendre ce qui est attendu à l’examen en fonction de votre niveau, ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter. Mieux comprendre le déroulement des épreuves est l’une des clefs de la réussite à vos examens de français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *