Interculturel et expatriation : préparer et réussir son séjour en France

Vivre à l’étranger est un phénomène de plus en plus répandu, que l’on s’expatrie pour quelques mois ou plusieurs années, que ce soit pour ses études, le travail ou sa retraite. Être expatrié(e), c’est partir à la découverte d’un autre pays, d’autres personnes, d’autres lieux. S’expatrier, c’est expérimenter l’interculturel. Expérience enrichissante qui n’est pourtant pas toujours facile à vivre. En s’expatriant, on découvre une autre culture, un nouveau cadre de vie. Et c’est là que les choses peuvent se compliquer car nous sommes rarement préparés à affronter ces changements, ou à pouvoir les comprendre. 

En effet, si nous sommes pour la plupart, à peu près formés en langues étrangères, il n’en va pas de même de l’interculturel. Avoir une connaissance interculturelle, c’est avoir le potentiel de comprendre et gérer sa rencontre avec d’autres cultures. Et c’est essentiel à la compréhension et au bon déroulement de son expatriation.

Comprendre ce qui se passe concrètement dans sa vie d’expatrié(e), être capable de faire face à son vécu et ses sentiments, demande un décryptage de nos présupposés interculturels d’une part, et de la réalité de l’expatriation d’autre part. Les présupposés interculturels sont toutes les idées pré-conçues et les opinions, qui vont justement se heurter à la réalité de notre culture d’accueil. Qu’est-ce qui fait que nous nous sentons parfois mal à l’aise ? Pourquoi certaines choses nous frustrent ? Pourquoi certaines nous semblent incompréhensibles ? Et que pouvons-nous y faire ? Bref, comment comprendre ce qui est ressenti ?

Autant de questions aux réponses multiples, teintées de nuances en fonction des circonstances. Autant de thématiques que je vous propose d’aborder, de questionner et sur lesquelles nous pouvons échanger et pour lesquelles je publierai d’autres articles.

Retour au sommaire Expatriation et vie en France

Et par ici, vous pouvez comprendre pourquoi un cours particulier est le meilleur moyen de progresser en français, ou encore pourquoi les Français n’ont pas de « French dressing » et comment un cours particulier peut vous aider à le comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.