CO audio &vidéo mineurs et dimanche

Je vous propose de travailler votre compréhension orale tout en approfondissant vos connaissances sur la culture française.

J’ai trouvé un petit reportage très intéressant sur l’origine du repos dominical. Il s’agit d’une vidéo et pour ceux d’entre vos qui auraient plus de problèmes de compréhension, vous avez un résumé de l’entretien sous la vidéo. Vous pouvez le lire pour vous aider, mais si vous voulez tenter votre chance et faire cette activité de compréhension orale sans le lire, écoutez directement l’entretien.

https://www.francebleu.fr/infos/insolite/les-premiers-rescapes-leur-doit-le-dimanche-chome-1612971280

Vous avez ci-dessous les questions de compréhension. La correction se trouve à la suite.

Je vous souhaite un bon travail !

Questions de compréhension

1 Vrai ou faux : l’invité est cinéaste.

2 La scène relatée (racontée) se situe au sud ou au nord de Lille ?

3 Quel est le jour de repos des mineurs ?

4 À quoi sert le charbon extrait des mines ?

5 À quel moment de la journée l’explosion a-t-elle lieu ?

6 Qu’est-ce qu’un « coup de grisou » et à quoi est-il dû ?

7 Que se produit-il après l’explosion ?

8 Complétez la phrase : « les lampes des mineurs ne sont pas protégées, elles sont xxx. »

9 À quelle vitesse le feu se propage-t-il dans les galeries de la mine ?

10 Tous les mineurs ont-ils péri dans cette catastrophe ?

11 Au bout de combien de temps des mineurs sont-ils sortis de la mine ?

12 Quel mot a été créé à l’occasion de cette catastrophe ?

13 Suite à cette catastrophe, les mineurs vont manifester, quelle sera la conséquence de ces mouvements sociaux sur leurs salaires ?

14 Complétez la phrase : « cet événement va traumatiser l’opinion publique, en tout cas xxxxxx. »

15 Quelle autre conséquence du mouvement social des mineurs bénéficiera à l’ensemble des Français ?

Correction des questions de compréhension

1 C’est faux, il n’est pas cinéaste, il est vidéaste.

2 La scène se situe au sud de Lille, dans le nord de la France.

3 Ils n’en ont pas, ils travaillent « comme tous les jours de leur vie ».

4 Le charbon est utilisé à l’époque pour faire fonctionner les machines à vapeur comme les trains ou les bateaux.

5 L’explosion a lieu très tôt le matin, à 6h34.

6 Un coup de grisou est une explosion causée par un gaz inodore (l’invité se trompe et parle d’un gaz « indolore » : qui ne cause aucune douleur, alors qu’il s’agit en fait d’un gaz « inodore » : qui n’a aucune odeur).

7 Immédiatement après l’explosion, le « poussier » s’enflamme. Le « poussier » est constitué de particules de gaz très fines et très inflammables (qui prennent feu facilement).

8 Les lampes des mineurs ne sont pas protégées, elles sont à feu nu.

9 Le feu se propage à plus de 1 000 km / heure.

10 Non, tous les mineurs n’ont pas péri (ne sont pas morts), il y a eu 500 rescapés (mineurs sauvés).

11 Au bout de 20 jours, 13 mineurs sont sortis de la mine.

12 Il s’agit du mot « rescapé » qui signifie en patois du nord de la France (le picard) : échappé deux fois : échappé une fois de l’explosion, puis une deuxième fois de la mine.

13 Ils obtiendront une augmentation de 10% de leur salaire.

14 Cet événement va traumatiser l’opinion publique, en tout cas éveiller les consciences.

15 Il s’agit du « repos dominical », grâce au mouvement de contestation des mineurs et aux changements dans l’opinion publique, le gouvernement (dont le président du Conseil : Clémenceau) donnera le dimanche comme jour de repos à l’ensemble des Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.